AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Description de la Région

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Grand Chêne
Admin
Admin
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Peuple:
Métier: Protecteur des sous-bois
Guilde: Sans guilde

MessageSujet: Description de la Région   Mar 13 Nov - 20:11

Les Forêts Cristallines

Sous les immenses arbres feuillus, entre les fougères, sur les mousses des rochers, tout respire ici la présence toute proche des Fées. La Cour d'Obéron et de Titania, dans la belle cité de Sylvebrise, au coeur de ces bois. D'étranges cristaux de sel parsèment cette forêt ancienne et vénérable, parfois ponctuée par les quelques lampions d'une fête féérique.



- Sylvebrise, capitale des Fées. Etendue sur plusieurs niveaux de branchages, à la cime des hauts arbres des Forêts Cristallines, la Cité de Sylvebrise est un entrelac de ponts suspendus, de chemins de ronde accrochés à l'écorce des arbres et de plateformes. Les maisons sont faites d'herbes tressées et possèdent des portes rondes. Au milieu des feuillages, mille lampions scintillent et abritent les plus réputés des commerces de Faery. La Cour d'Obéron et de Titania siège au plus haut de la ville et est le coeur de la vie du Petit Peuple.

1 - Le Cercle des Fées
Au plus profond de la forêt, là où se dressent les arbres sages et centenaires, les êtres du Petit Peuple ont apporté bon nombre de pierres blanches et lisses. Elles sont disposées en cercle, près d’un petit ruisseau. Juste devant l’eau, une pierre plus haute, grossièrement taillée en rectangle, domine l’assemblée minérale. Ici, nul bruit ne vient troubler les délibérations. Dans ce lieu de sagesse, même les animaux se font discrets. C’est là que le petit peuple se réunit quand Justice doit être rendue.

2 - L'Autel de l'Automne
Dans les sous-bois du sud de Sylvebrise, là où l’herbe et les fougères sont rousses, quatre pierres grossièrement assemblées forment une sorte d’Autel. En ce lieu, les Faereens viennent célébrer leurs unions devant la Forêt. Le maître de cérémonie est Erem, la plus vielle dryade de ces bois. Les futurs mariés et leurs familles n’oublient jamais de lui laisser quelques noisettes et des cristaux de sel, en remerciement.

3 - La Clairière des Campanules
Avant que les bois ne deviennent étouffants, la Clairière des Campanules offre une halte à qui veut profiter des rayons du soleil ou de la lune. Le sol est couvert de campanules mauves qui se balancent au gré de la brise. A l’aube, la rosée se dépose sur leurs pétales, attendant que les fées bravent le froid du matin pour venir la récolter. Cette Clairière est un lieu de rencontre pour tous les jeunes Faereen amoureux, qui jouent à cache-cache entre les tiges des fleurs.

4 - Finemousse
Juste à côté d’un petit ruisseau qui suinte entre les pierres, les fées ont établit leur village. Sur le sol et les branches basses des arbres, on trouve les commerces et les lieux d’accueil des visiteurs. Pour le reste, c’est un joyeux désordre, car toutes les fées choisissent l’endroit qui leur correspond le mieux pour dormir. On peut donc dire que le village s’étend horizontalement sur quelques pieds. Mais verticalement parlant, il monte jusqu’à la cime des arbres, où dorment les fées du vent, et il descend en dessous de la surface de la terre, dans les nids que les dryades creuses entre les racines.

5 - Cristesel
Il y a de nombreuses clairières mystérieuses dans les Forêts Cristallines. Dans celle-ci, située près des sous-bois de la Montagne, les cristaux de sel poussent à l’état sauvage. On raconte que des pierres contenant du sel ont été enfouies il y a bien longtemps ici, et que depuis, les cristaux ne cessent d’apparaître entre les brins d’herbe, se développant en étranges fleurs minérales que les fées récoltent.

6 - Les Landes aux Bruyères
Ici, le vent souffle continuellement, mené depuis la mer par-dessus les Monts. Les bruyères pourpres se couchent docilement, et aucun arbre ne pousse sur ces terres battues par les intempéries. Seules les bruyères se développent encore et toujours, et recouvrent pierres et herbes médicinales. Peu de gens s’y aventurent, mis à par les Banshee. On prétend que le temps a été brisé au milieu de ces landes, à cause du grand Peuple, et qu’on y voit parfois des pans de passé ou d’avenir dériver au gré du vent.

7 - Baie-des-Eaux
Baie des Eaux est un lieu dit, niché au bord du Lac des Amandiers. Ici et là, des rochers cassent la symétrie du paysage et fragmentent la baie en bassins. On ignore d’où ils viennent, mais les Ondines les ont trouvées à leur goût et elles dorment sur l’eau protégée par ces géants de pierre. Peut-être à cause de ces rochers, le vent semble toujours charrier des pleurs, quand il souffle au dessus de la Baie.

8 - Gorges de la Fileclaire
Les gorges de Fileclaire sont un paradis pour tout ce qui a des ailes dans la forêt. Situées dans les contreforts des Montagnes, elles sont escarpées bien comme il faut. Toutes les jeunes fées souhaitant prouver leur maîtrise du vol viennent traverser les Gorges, et c’est à qui fera le plus beau looping en évitant un promontoire rocheux soudain apparu, ou une corneille inconsciente du danger. Les Faereens plus âgés préfèrent passer par le fleuve qui coule entre les Gorges, et laissent leurs enfants s’amuser dans les hauteurs.

9 - Chutes de Vivebrises
S’élançant du haut de la falaise, l’eau tombe vers la plaine en un fracas vertigineux. Elle est freinée en chemin par de nombreux rocs qui la font rebondir. La Chute se mue alors en une multitude de Cascades, qui sautent elles aussi de pierres en pierres, produisant un son comparable à un millier de grelots. Les fées aiment bien s’asseoir sur les rochers de la falaise pour regarder les arcs-en-ciel naître dans la Chute et s’élancer dans la forêt.

10 - Feuillerousses
Dans les sous-bois du Nord, beaucoup de Dryades ont élu domicile. Entre les racines d’un chêne millénaire, elles ont creusé des trous confortables, ou se sont installées sur les mousses confortables qui recouvrent la base de l’Arbre. Cependant les Dryades ne sont pas sectaires. Si c’est ici qu’elles se sentent bien, elles n’empêchent pas les autres fées de s’installer plus haut dans les branches de l’Arbre. Elles aiment beaucoup le chêne qu’elles ont baptisé « Feuillerousses », à cause de la superbe couleur que prennent ses feuilles chaque Automne.

11 - Grottes des Lucioles
Le jour, quand elles se protègent des rayons du soleil, les lucioles se réfugient dans la grotte où coule la rivière souterraine. Les fées aiment bien les rejoindre et danser avec elles au dessus de l’eau noire, en attendant que les ténèbres s’étendent à l’extérieur. C’est ici que se réfugient bon nombre des fées de Lune, qui sont aussi sensibles que les lucioles aux feux du soleil.

12 - Chaos d'Emerlise
Un jour, il y a très longtemps, une partie de la Falaise s’est effondrée sur la forêt. Les pierres se sont écrasées sur le sol et les arbres, chassant du même coup le Petit Peuple. Même si au fil du temps, certains buissons et mousses intrépides sont partis à l’assaut des rochers, les fées préfèrent éviter de passer par là. A la frontière Ouest des Forêts Crystalline, la Chaos est déja l'annonce des obscurs Bois des Murmures, où le voyageur préfèrera marcher plutôt que de planter la tente...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Description de la Région
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» [HRP] Description de la forêt
» Description physique (PV Vlacula)
» Gué de Sarn - Description

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerywoods :: Les Terres de Faery :: Les Forêts Cristallines-
Sauter vers: