AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rjiknze, Maitre Compotière. [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rjiknze La Popote

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Rjiknze, Maitre Compotière. [en cours]   Mer 16 Avr - 8:25

VOTRE FAEREEN

- nom : Rjiknze La Popote

- Peuple : Gobelin

- Age : Tres vielle. En réalité, elle a oublié. (182)

- Jour, Mois et lieu de naissance : Bouillon Blanc de Thermidor, à Hoggle Arzoggle, petit village sur le Cratère aux parfums. Le jour n’a pas été retenu par ses parents, trop occupés par la récolte et la vente du Silex du Parfumé Cratère, appelation d’origine controlable par sa forte odeur de souffre, meme apres plusieurs decenies loin de son point d’extraction.

- Situation familiale : Veuve

- Lieu de résidence : Sans. Rjiknze a décider de se dé-sédentarisé après la mort de son banquier de mari, la routine citadine d’ Hoggle Gobble lui pesant.

- Métier : Compotière de première classe.

- Historique : (désolé c’est peut etre un peu long ^^°)
Rjiknze est née dans le petit village semi-portuaire de Hoggle Arzoggle, dans une demeure gobeline bancale accolée a un comptoir de commerce non moins bancal. Fille de Wjrii, collecteuse de Silex en chef , et de Hahok, qui avait eu l’idée brillante d’exporter le Silex du Cratère afin d’approvisionner les forgerons de tout Faery en matériel de première qualité.

Elle passa donc les premières années de sa vie sur la rive Sud des Eaux putrides, au pied du Cratère aux Parfums, a peine remarquée par son père, dans un joyeux fatras de pierres taillées, de poussieres, et des divers objets troqués contre la pierre de feu.

Le premier souvenir de Rjiknze remonte a son douzième printemps. Elle jouait dans le désordre ambiant, triturant par ci, par la, une pipe Korrigan, un bijou finement ouvragé, une feuille de chêne mordorée, se disputant un morceau de fourrure avec son frère, Gruk, quand son regard se posa sur un objet plus ou moins spherique, et plus cabossé que moins. Elle tomba immédiatement en admiration devant cet objet, qui lui servi tour a tour de cachette, de couvre chef, d’instrument de musique. C’était son trésor.
Chaque nouveauté se présentant était une occasion de réinventer la fonction se son objet.

Sa mère fini par s’apercevoir de se fétichisme exacerbé après quelques années, et décida d’apprendre a sa fille de se servir de cet ustensile de manière… normale.
C’est ainsi qu’elle lui appris les rudiments de la cuisine. Car cet objet était une marmite.
Sa fille fut fasciné par les substances visqueuses que produisait son trésor, et se mis a concocter des mixtures plus nauséabondes et collantes les unes que les autres. Un peu de ci, un peu de ca, et voila de la gelée de salpètre. Son frère était son goûteur et testeur attitré, et passa donc la majeur partie de son enfance a vomir a droite a gauche les préparations de sa sœur.

Quand vint la nuit des lumières, c’est sans surpise qu’elle choissi qu’elle voulait devenir compotière. Son père qui etait influent grace a son commerce l’envoya donc chez la plus grande compotière gobeline, a Hoggle Gobble, avec le conscentement mutuel de sa femme et de sa fille. Son frere, lui, avait décidé de reprendre l’affaire paternelle, et n’etait pas mécontant de voir partir le cauchemard de ses tripes, meme si cela lui serait le cœur. Et puis, il devrait trouvé d’autres cheveux a tirés, et d’autres mixtures a saboté.

C’est ainsi qu’elle quitta Hoggle Arzoggle, apres quelques années a apprendre les rudiments du metier aupres de la compotiere du port, Mrzii, et qu’elle rejoint la capitale gobline et sa nouvelle maitresse Akriie la Popote. La bas, elle appris a faire toute sorte de mixtures. Des mixtures consommables, d’autres qui petent, d’autres qui puent, d’autres pouvant etres les trois a la fois. C’est également la bas qu’elle fit la connaissance de celui qui serait son epoux.

Il etait le fils de Akriie, se nommait Hooggle, comme la ville, et aspirait a devenir un banquier gobelin notable. Ce turbulent jeune gobelin pris la place de goûteur qu’occupait Gruk auparavant, et egalement de tireur de cheveux et de gâteur de soupe. C’est ainsi qu’ils se rapprocherent et finirent par tomber amoureux.. Enfin si l’amour existe bel et bien chez les gobelins… Du moins ils décidèrent de fonder une famille ensemble.

C’est ainsi que quelques décenies plus tard elle mis au monde un joli duo de gobelins verdatres. Elle les éduqua aussi bien qu’elle put, entre deux compotes, pendant que son epoux s’affairaient a caché les objets que lui confiaient ses clients, de maniere paranoiaque et convulsive. Puis le temps fit son œuvre. Ses gobliots devinrent de jeunes goblins, puis des goblins adultes. Il partirent faire leur apprentissage. Rjiknze continua a perfectionner son art des compotes, mais elle se morfondait, enfermée pendant que son mari cachait, recachait, dissimulait, redissimulait..

Elle voulait voir le monde. Mais elle ne pouvais pas quitter son Goblin comme ca. Certes elle allait aux grand marché pour faire commerce des ses mixtures, mais elle aspirait a une vie plus trépidante, et a un environnement différent de Hoggle Gobble, ou finalement tout se ressemblait. Elle se rappelait l’entrepôt de son père, le bric a brac des différentes races. Elle voulait savoir a quoi ils servaient, ses objets. Qui les avaient fait. Comment. Mais elle ne pouvait pas.

Elle n’avait rien d’autre a faire que ses compotes maintenant que sa progéniture rusais de ses propres griffes. Elle se plongea dans son art en désespoir de cause, prenant des apprentis, et gagna le sobriquet de « la popote », synonyme d’excellence compotiere gobline. Mais sa vie lui semblait trop monotone. Quand son mari mourru, elle le pleura certes, mais se rejouit également. Elle n’avait plus d’attache a Hoogle Gobble. Elle pris sa Marmite et se mit en route, avec un coutelas en os d’ecureil comme guide. Elle le posa sur une pierre, le fit tourner, et pris la direction indiquée par sa pointe..

Apres tout, on n’a qu’une vie, alors autant en profiter jusqu'au bout, et jusque la, elle n’avait pas tellement profité.. hormis lorsqu’elle était petite, avec sa marmite et son frère. Et puis, les mixtures de farces n’etait pas droles a Hoogle Gobble, tout le monde les connaissaient. Elle allait pouvoir enfin s’amuser a torturer d’autres trippes, et a en régaler d’autres.


- Caractère :
Rjiknze est une gobeline. En tant que telle, elle est particulierement... eveillée. Son attention se reporte toujours sur tout ce qui bouge. Elle est particulierement attirée par les objets métalliques, rouillés. Et par les matières visqueuses. Oui, les matieres visqueuse, elle trouve ca fascinant. Ca permet de faire des compotes.
Elle est assez enjouée, et son age ne semble en aucune façon altéré son caractère gobelin. Effectivement, faire des blagues puantes est sa deuxième passion, apres sa marmite et ses compotes. De preferences faite directement a partir de ses propres substances.
(Au minimum 10 lignes).

- Aspirations :
Découvrir le monde et profiter du peu de temps qui lui reste a vivre.

- Relations sociales :
Elle a brisé les ponts avec sa famille et ses mais, et s’est mise en route vers les autres.cultures.

- Description physique :

- Autres éléments :

-----------------------------------------------


VOUS, LE JOUEUR

- Prénom (ou pseudonyme) : Azur

- Année de naissance : 1987

- Comment avez-vous connu Fairywoods : Je ne sais plus vraiment. Je l’ai decouvert il y a quelques mois, mais n’etant guère disponible, je n’avait pas créer de personnage.


Dernière édition par Rjiknze La Popote le Sam 19 Avr - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Chêne
Admin
Admin
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Peuple:
Métier: Protecteur des sous-bois
Guilde: Sans guilde

MessageSujet: Re: Rjiknze, Maitre Compotière. [en cours]   Sam 19 Avr - 2:14

Une compotière ! Quelle idée fantastique !
Mais je me retire en silence, et je te laisse terminer tranquillement ! Uh uh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rjiknze La Popote

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 16/04/2008

MessageSujet: Re: Rjiknze, Maitre Compotière. [en cours]   Sam 19 Avr - 11:50

Merci ^.^
Faut que je mette en couleur mon illustration pour passer a la description physique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rjiknze, Maitre Compotière. [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rjiknze, Maitre Compotière. [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cours] La voie du sabre [Ouvert à tous]
» Cours du Temple Jedi
» Chez Eäràr, maître d'arme.
» cours de latin
» Cours informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerywoods :: Administration :: Le Registre du Petit Peuple :: Les Gobelins-
Sauter vers: