AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gràinne, ménestrelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gràinne
Banshee
Banshee
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 02/12/2007
Localisation : au coeur de la brume... là où se mèlent les mondes...

Feuille de personnage
Peuple: Banshee femelle
Métier: Ménestrelle
Guilde: Sans guilde

MessageSujet: Gràinne, ménestrelle   Dim 2 Déc - 18:51

VOTRE FAEREEN

- nom : Gràinne

- Peuple : Banshee

- Age : 180 ans

- Jour, Mois et lieu de naissance : Mandragore de Ventôse, à la Crique aux Lampions

- Situation familiale : Si les parents de Gràinne sont selon toute probabilité encore en vie, la Banshee a par contre rompu les liens avec eux. son frère Galaadiel a disparu dans les Terres de Vision, mais sa jumelle reste convaincue qu'il finira par revenir, même si elle doit pour cela aller le chercher.

- Lieu de résidence : Un village aux alentours de la Pointe Bellanocte

- Métier : ménestrelle

- Historique : Mandragore de Ventôse, il y a 180 ans de cela.

Au milieu de la la cabane de bois, sur un lit de branchages et de mousse, la tête posée sur une pierre d'ardoise à l'agréable fraîcheur, une Banshee tenait avec fierté deux enfants dans ses bras. En tout points semblables, il eut été impossible de distinguer le frère et la soeur s'ils n'avaient pour l'instant été nus. Leur donnant à boire, leur mère les couvaient d'un regard serein tandis que dans son époux, aprés lui avoir simplement serré la main pour la féliciter, lui glissait à l'oreille le nom de leurs enfants. Dans un tressaillement, sa femme prit conscience de la portée de ses noms : l'un ne respectait pas la coutume quand aux prénoms féminins, le second avait un côté dérangeant. Comme s'il n'était pas tout à fait Faeren...

Vints ans passèrent, et les jumeaux grandirent, se ressemblant toujours autant sur le plan physique, opposés pour le mental. Si Galaadiel était aventureux et colérique, toujours aprés sa soeur, celle-ci, au contraire, était fragile et rêveuse, quoiqu'aussi obstinée que son frère. Cet unique trait de caractère commun était cause de bien des ennuis, d'ailleurs... Et si ils étaient éduqués avec tendresse, ils ignoraient tous deux que déja leurs parents avaient décidés de tout faire pour qu'ils exercent le métier de tisserand, comme eux.

A nouveau, les sables du temps s'écoulent... il y a 100 ans de cela, alors que les jumeaux avaient atteints leur 80ème année...

_ Donne-moi ça ! Je veux essayer !
_ Laisse-moi d'abord finir...
_ Non !!! J'ai décidé que j'essaierais maintenant ! Et si tu refuses, j'hurlerais !
_ Je finis d'abord et tu l'auras ensuite.
_ Non !

Un hurlement atroce retentit dans le village, vrillant les tympans des habitants tandis que les parents de Gràinne et Galaadiel se ruaient vers leurs enfants. Les saisissants, ils prirent de force le violon de leur fille, laissant son frère se taire soudain, tandis qu'ils les amenaient à l'intérieur, et plaçaient l'instrument en hauteur avant de les distraire en leur expliquant une fois encore comment bien tisser le lin.

D'il y a 50 années à aujourd'hui...

Affrontant avec calme le regard de ses parents, les jumeaux finirent par se détourner, quittant définitvement leur famille et leur village. Marchant de concerts, Galaadiel et Gràinne n'échangeaient pas un mot, uniquement concentrés sur le rythme de leur marche. Cependant, au bout d'un long moment, la Banshee prit la parole, interrogeant son frère sur le lieu où il comptait se rendre.

_ Je compte partir dans les Terres de Vision. J'ai envie d'en savoir plus sur les Géants !
_ Cela ne t'attirera que des ennuis... Pourquoi ne deviendrais-tu pas messager ? Cela te permettrait aussi d'errer.
_ Tu sais que je ne tiens pas en place. Je veux en savoir plus ! Et je te parie que d'ici 20 années, je reviendrais avec de nombreuses connaissances sur eux !
_ Maintenant que tu as parié, tu as intérêt à revenir.
_ Evidemment ! Et j'assisterais à ton mariage ! Je ne mourrais pas avant d'avoir vu ça ! Ma soeur mariée... Quelle horreur...

Un mince sourire étira les lèvres de la Banshee tandis qu'elle assurait sa prise sur son violon. Maintenant, elle pouvait le laisser partir. Jamais, connaissant son frère, il ne trahirait une promesse ou perdrait un pari.
Cependant, les 20 années passèrent et si Gràinne continuait à errer, ménestrelle ne se posant jamais, son frère n'était toujours pas revenue. Les rumeurs commençaient à le dire mort, ou mangé par les Géants...
Refusant d'en croire un mot, la Banshee partit dans le terrotoire des Géants, cherchant son frère mais devant chauqe fois revenir rapidement. Elle avait acquis durant ces voyages une assurance face à la mort qui la faisait passer pour excentrique, mais ne renonçait pas. Gràinne refusait de croire son frère disparu, de croire qu'il perdrait un pari fait avec elle, et prit de plus en plus de distances avec les Faerens, renonçant même à croire en l'existence d'une âme soeur alors qu'elle avait toujurs espéré la rencontrer. Mais gardant ce rêve enfoui bien au chaud dans son coeur...

- Caractère : Qu'est-ce, au fond, qu'un caractère ? Juste un ensemble de traits, censés former un être unique...

Gràinne est en apparence une Banshee calme et glacée, solitaire et arrognante, dont l'aura de mort mt mal à l'aise jusqu'à certains membres de son espèce. Cette façade est plus une protection qu'autre chose, mais Gràinne a pris à ce point l'habitude de le porter qu'elle n'y prête plus attention, et même seule, elle reste ainsi inaccessible. Ne se mettant jamais en colère, elle semble aussi froide, lisse et tranchante qu'un miroir.
Extrêmement sensible en réalité, un mot peut la blesser cruellement et la faire tomber dans une sorte de déprime d’où seule ressort la vivace conviction de n’être qu’une « poupée cassée ». Cette même hypersensibilité la pousse régulièrement à agir sans réfléchir, sur des impulsions le plus souvent stupides - même si elle n'en prend conscience qu'aprés coup.
Volontaire et obstinée, Gràinne ne renonce jamais à une idée, ignorant la mort d'une manière si désinvolte qu'on peut se demander si elle a conscience de son caractère irrémédiable. Un comble pour une Faeren de cette race, mais qui lui vient peut-être des incursions qu'elle fait dans les Terres de Vision pour retrouver son frère. Ce côté excessif et, comme elle le reconnaît parfois lorsqu'elle est seule, quasi-suicidaire, fait qu'elle est regardée un peu de travers, et est considérée comme excentrique.
Son violon lui est à ce point essentiel que voir la jeune Banshee sans est plus qu'exceptionnel, et si elle ne rechigne pas à en jouer lors d'une fête, il est inutile de lui demander de danser, chose qu'elle honnit au-delà de tout. Même pour gagner un pari, jamais elle ne s'abaisserait à cela, ce qui n'est pas peu dire, car le mot "perdre" est rayé de son vocabulaire et ce depuis longtemps.

- Aspirations : Gràinne aspire à retrouver son frère, qu'elle pense encore en vie malgré le fait qu'il soit censé se trouver dans les Terres de Vision, et à trouver l'âme soeur, chose qu'elle ne s'avoue que rarement.

- Relations sociales : Gràinne n'a pas vraiment de relations, ayant même coupé les liens avec les siens. Elle n'en cherche pas vraiment, mais qui sait ? Peut-être finira t'elle par en nouer... un jour... le plus lointain possible...

- Description physique : Mesurant 65 centimètres, Gràinne est d'une blancheur de neige, ses lèvres se fondant à sa peau. Son visage, ovale, est finement dessinée, empreint en toutes circonstances de distance, tristesse et fierté. Si ses sourcils ne se voient pas, la Banshee possède par contre d'épais cils du même noir de jais que ses yeux rêveurs, semblant davantage voir des illusions que les gens, et sa chevelure, qui descend en désordre pour les mêches les plus courtes jusqu'à mi-cuisses, pour les plus longues jusqu'à ses chevilles. Jamais coiffés, les cheveux de la ménestrelles sont si secs qu'ils se mettent d'eux-mêmes en longues mêches semblables à de longs filaments de toiles d'araignées.
Moins fine que la moyenne de sa race, Gràinne a un côté disgracieux et maladroit fort heureusement compensée par sa légèreté d'allure. Etonnante contradiction, entre sa propension à trébucher et faie tomber des objets, ou les branchages lors de ses escapades, ainsi que sa démarche aérienne, mais à laquelle on s'habitue vite.
Ses doignts fins et graciles, habitués à courir le long des cordes du violon ou à faire valser un archet, lui permettent également de tisser avec efficacité de grands morceaux de lins qu'elle assemble ensuite en sa tenue habituelle, une longue robe aux manches longues et larges, d'une pâleur de lys.

- Autres éléments : Son violon de frêne sombre, qu'elle ne quitte jamais, est un morceau à part entière d'elle. Elle possède un grillon, dont elle prend grand soin. Il est la seule créature à pouvoir lui arracher un rire.

-----------------------------------------------


VOUS, LE JOUEUR

- Prénom (ou pseudonyme) : Fanny, alias Altaïr sur plusieurs forums.

- Année de naissance : 1991

- Comment avez-vous connu Fairywoods : par une pub sur Levicorpus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Chêne
Admin
Admin
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Peuple:
Métier: Protecteur des sous-bois
Guilde: Sans guilde

MessageSujet: Re: Gràinne, ménestrelle   Dim 2 Déc - 19:15

Tout à fait parfait Smile Ta fiche est validée, jeune Banshee.

Pour tous les nouveaux Faereens, le jeu commence en ce moment à Sylvebrise pour la Fête du Champignon. Le sujet "Ce jour de fête ne sourit pas à tous" est déja occupé par trois Banshees qui ont - je pense - des affaires à régler... Mais il ne serait pas illogique que tu les rejoignes ! A toi de voir Smile

Soit la bienvenue sur les Terres de Faery !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Gràinne, ménestrelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu de douceur dans ce monde de rustres...[Eärnil]
» a quoi servent les points ?????
» être con chez toi c'est inné ou tu prends des cours ? | Alvar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerywoods :: Administration :: Le Registre du Petit Peuple :: Les Banshees :: Fiches acceptées-
Sauter vers: