AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Echron,ou pourquoi la famille est un crime contre l'humanité

Aller en bas 
AuteurMessage
Echron
Satyre
Satyre
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 28/11/2007

Feuille de personnage
Peuple: Satyre mâle
Métier: Apprenti-menuisier
Guilde: Sans guilde

MessageSujet: Echron,ou pourquoi la famille est un crime contre l'humanité   Mer 28 Nov - 2:51

VOTRE FAEREEN

- nom : Echron Mainshabiles (un surnom qu'il garde généralement pour lui : il a beau lui avoir été donné par sa corporation pour son habileté, quand on connait un peu l'esprit satyre...)

- Peuple : Satyre

- Age : 194 ans

- Jour, Mois et lieu de naissance : Le 3 (trèfle) de Prairial, dans un des villages des Sous-Bois denses de la forêt des Mirages.

- Situation familiale : Compliquée...
Ah, pardon, ce n'était pas la question ? Eh bien Echron a toujours son papa, sa maman, et un adorable frère jumeau, de quelques secondes plus âgé. Si, ça compte. Enfin du moins, dans le petit univers de notre jeune satyre, ça compte beaucoup.

Mais nous aurons l'occasion d'y revenir (beaucoup) plus longuement.

- Lieu de résidence : Non, Echron n'est pas ce genre de satyre qui reste chez papa-maman ad vitam eternam. Simplement, il n'a pas encore jugé le moment opportun pour prendre son envol. Et de toutes façons, comme sa mère aime à le lui rappeler, n'étant pas aussi doué que son frère aîné (de quelques secondes), il est normal qu'il parte plus tard du nid familial. Non ?

- Métier : LE grand sujet des remarques maternelles aigre-douces...

Menuisier. Enfin, apprenti-menuisier.
Oui, Echron travaille de ses mains, et alors ? Il aime la douceur du bois, sa chaleur... et par dessus tout son honnêteté. Vous comprenez, le bois ne ment jamais. Un contact, un simple effleurement, et vous savez tout ce qu'il y a à savoir de lui, ses qualités et ses failles. Et si cela ne suffit pas tout à fait, son odeur, sa saveur suffiraient à préciser ce qui a besoin de l'être.

Mais allez expliquer cela à toute une famille de Sages...

- Historique : Qui a dit "fifils à sa maman" ? Non parce qu'il faut savoir qu'Echron supporte assez mal ce genre de réflexion stupide, destinée à insinuer que peut-être (peut-être) sa famille prendrait un peu trop de place dans son univers pour un satyre de 194 printemps. Rien que de très banal en sorte : ses deux parents sont encore présents dans sa vie (d'accord, TRES présents), ainsi que son frère jumeau Adimus.
Le père d'Echron, Thavros, est un personnage officiel, un Conseiller mineur dont tout le monde (et lui-même en particulier) s'accorde à reconnaître que s'il n'occupe pas un poste central à la Cour, c'est à attribuer à sa grande modestie. D'ailleurs, son père aime à rappeler que ses qualités de tribun lui ont valu bien des consécrations dont il se serait volontiers passé : vous comprenez, il n'aime pas se mettre en avant. Non non, vraiment.
Adimus en revanche n'a pas ce genre de réserve. Héritier des dons d'orateur (un tantinet surestimés peut-être) du papa, il se sait promis à un grand destin et met tout en oeuvre pour y parvenir. Pour lui, l'avenir est à la Cour, certainement pas aux Sous-Bois ! En fait, on ne saurait imaginer deux jumeaux plus dissemblables...
Enfin, la mère d'Echron, est une guérisseuse de grand talent, ce qui lui confère un certain statut dans leur petit village. Qui plus est, Ishara est une satyre réputée pour la grâce de ses traits et la perfection de sa silhouette, ce qui assoit sans doute plus encore sa renommée. On s'accorde à dire qu'Adimus a hérité de la beauté de sa mère, en plus de l'intelligence de son père. En général, on constate aussi qu'Echron n'a pas grand chose à voir avec son frère. Bon, de là à en tirer des conclusions hâtives...

Pourquoi ce long exposé du tissu familial de notre satyre ? Eh bien parce que c'est là la clé de tout le reste.
Echron a grandi sous ces auspices, toujours en retrait par rapport à sa famille si talentueuse. Difficile de concurrencer des gens à qui tout réussit... Alors il a rapidement cessé d'essayer, préférant errer sous les grands arbres, apprenant à les connaître comme autant d'immenses amis silencieux. Leur présence silencieuse, leur calme, leur hauteur tutélaire lui apportaient une sorte de bonheur profond et simple qui illuminait sa vie de la seule lumière qui ne soit pas affadie par la comparaison avec un membre de son entourage. Les grands bois étaient son univers propre : personne ne le lui enviait, alors personne ne tentait de le surpasser.

En fait, c'est même plutôt le contraire qui se produisit : alarmés par ce fils qui tournait au sauvageon silencieux, les parents d'Echron tentèrent de l'extirper de la forêt pour l'envoyer rejoindre Adimus à la capitale.
Durant tout le voyage, Echron ne lâcha pas un mot, ne mangea pas une bouchée. Il ne vit même pas les alentours de Bacchus : à quelques heures de la capitale, le jeune satyre s'évanouit d'inanition. A son réveil, l'ombre protectrice des grands arbres s'étendait à nouveau sur lui et ses parents lui présentaient Memnos, son maître en menuiserie.

A dater de ce jour, Echron n'eut de cesse que d'étendre ses capacités dans ce domaine nouveau, mais qui le remplissait de joie. Et bientôt, à 194 ans, il dépassait déjà en habileté et surtout en imagination la plupart des maîtres du voisinage.
Une réussite qui sonnait pourtant comme un échec aux oreilles de ses parents...

- Caractère : Echron est un être doux, tranquille et réfléchi, mais qui ne brille pas par sa confiance en soi. A vrai dire, il ne se sent à sa place que sous le couvert accueillant des frondaisons... et en a vaguement honte. Après tout, on lui a assez seriné que cet amour des grands arbres révélait surtout son manque d'ambition, que la réussite passait par la Cour -ou au moins l'envie d'y parvenir.
En fait, rien de ce qu'il aime réellement ne semble agréer à sa famille. Et la famille occupe une grande place dans sa vie, un peu contre son gré d'ailleurs, mais quand même... Alors Echron a "vaguement honte" de tout ce qui fait son bonheur, et a fortiori de ce qu'il est.

Et pourtant, il ne manque ni de talents ni de qualités humaines... Enfin non, pas "humaines", mais vous aurez compris ! C'est avant tout quelqu'un de profondément généreux ; quelqu'un qui, s'il ne se donne pas facilement, soutiendra de sa force et de sa stabilité toute personne à qui il s'attachera. Et puis malgré sa timidité, ce jeune satyre pourra, une fois mis en confiance (ou bien complètement rond), faire montre d'un humour gouailleur à se tenir les côtes.

- Aspirations : Un peu d'estime, ce serait trop demander ? Et peut-être même -oh le doux rêve !- quelqu'un qui le prendrait comme il est, quelqu'un à qui il pourrait apprendre le chant du vent sous la canopée, la fragrance des feuilles mortes et le grain du bois ?

Enfin non, laissez tomber, inutile de rêver...

- Relations sociales : Echron est timide, mais généralement plutôt apprécié des adultes qui aiment son air calme et rêveur, et des jeunes de son âge à qui il est certain qu'il ne fait pas d'ombre...
Bon d'accord, disons les choses clairement : en réalité, tout le monde dans son entourage le regarde avec condescendance.

- Description physique : Il serait bien surpris de l'apprendre, mais Echron n'est pas laid. Evidemment, il a des cornes un tantinet trop discrètes, une pilosité un peu trop légère pour un mâle de son espèce... bref, il passe pour une fillette !

Ou du moins, c'est ce qu'il s'imagine. Car si les mâles ne perdent pas une occasion de tourner en ridicule notre joli rouquin, les jeunes femelles satyres, elles, ont vite remarqué ses traits fins et ses épaules larges, ou encore les reflets mordorés de ses yeux interrogateurs et vifs.

Et puis bon, "Mainshabiles", c'est quand même tout un programme pour un esprit de satyre...

- Autres éléments : Eh bien il a tout de même un atout, ce pauvre Echron : sa voix. On connaît les satyres pour leur capacité à charmer leur auditoire ? Chez Echron, la chose toucherait au miracle... s'il n'était si timide !

De fait, ce n'est pas assez de posséder une si belle voix, grave, chaude et ample, si l'on se contente de murmurer un vague assentiment à qui vous adresse la parole...

-----------------------------------------------


VOUS, LE JOUEUR

- Prénom (ou pseudonyme) : Call me Bon, James Bond... Non, blague idiote à part, Echron ira très bien Wink

- Année de naissance : 1987

- Comment avez-vous connu Fairywoods : Par Tour de jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Grand Chêne
Admin
Admin
avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 03/11/2007

Feuille de personnage
Peuple:
Métier: Protecteur des sous-bois
Guilde: Sans guilde

MessageSujet: Re: Echron,ou pourquoi la famille est un crime contre l'humanité   Mer 28 Nov - 10:40

Fiche acceptée. J'ai pris beaucoup de plaisir à la lire ! Soit le bienvenu sur les Terres du Petit Peuple, Echron Smile

Pour tous les nouveaux Faereens, le jeu commence en ce moment à Noisepin pour le festival du Macaron. Si tu as des questions, une partie du forum est là pour les poser. Bon jeu ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Echron,ou pourquoi la famille est un crime contre l'humanité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» crime contre l' humanité
» PRESCRIPTION NON APPLICABLE POURLES CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ SELON MICHEL FORST
» [Mission TopD] Conflit d'intérêt
» [Théorie] La Famille de Tengalice
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerywoods :: Administration :: Le Registre du Petit Peuple :: Les Satyres :: Fiches acceptées-
Sauter vers: