AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La grotte (familiale) d'Hallystéria

Aller en bas 
AuteurMessage
Hallystéria
Banshee
Banshee
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 18/11/2007
Age : 28
Localisation : Au milieu des brumes...

Feuille de personnage
Peuple: Banshee femelle
Métier: Fossoyeur Itinérante
Guilde: Fondatrice de la Guilde des Passeurs

MessageSujet: La grotte (familiale) d'Hallystéria   Dim 18 Nov - 19:58

- Type d'habitation : Une grotte

- Emplacement précis (Région, lieu-dit et modalités d'accès) : Située à côté du cimetière de Fogrocks, au lieu-dit "le champ des aubépines". Comment y accède-t'on ? Tout simplement par un petit chemin bordé de belles aubépines blanches, de belladones et autres plantes plus ou moins morbides. Quelques sapins bordent la grotte, mais sans plus, les arbres étant essentiellement concentrés autour du cimetière en lui-même.

- Description extérieure : Une grotte, d'aspect à première vue banale, dans une petite colline rocailleuse...Mais en y regardant bien, l'on peut y voir quelques runes gravées à même la pierre, décorant ce qui semble être un chambranle de porte....Porte elle-même faite d'un complexe assemblage de plumes, de lambeaux de tissus, de ronces et de feuilles....

- Description intérieure (nombre d'alcoves et de galeries, commodités de cuisine et de bain, décoration...) :
Passez donc la porte...Allez-y, n'ayez crainte....Vous entrez dans ce qui semble être la pièce principale, bordée par une dizaine d'alcôves fermées par des rideaux ou des portes en ronce, plumes et tissus. La pièce n'est pas à proprement parler décorées, juste quelques assemblages de ronces et de plantes sechées, de plumes...

Au centre de la pièce, un trou avec un feu qui semble brûler là sans jamais s'éteindre, entrenu par la famille. Autour de ce trou, un complexe mais comfortable assemblage de plumes, de tissus, de feuilles et de ronces formant deux longs fauteuils courbes, sur lesquels traînant quelques couvertures de lin et de fourrure.
Derrière ce "salon", se trouve une lourde table de chêne, usée par les années, entourées de 4 chaises du même chêne massif, lourd, sombre. Un napperon de lin et de plumes trône sur cette table, supporte un vase d'aubépines fraîchement ceuillies.

D'une alcôve à la porte entrouverte émane une odeur de ragoût mijotant lentement, vous ne résistez pas à jeter un coup d'oeil et entrez dans une minuscule cuisine, avec quelques armoires en bois et un feu sur lequel un petit chaudron est installé, mijotant lentement au rythme des coups de cuillère donnés par Althya. Sur le côté, un garde manger regorge de noix, noisettes, amandes et autres fruits secs, ainsi que des pommes et, selon la saison, de la viande et des légumes, ains que quelques bouteilles de vins et liqueurs faites maison.

Il y a quatre chambres, quatre alcôves, une pour les parents, une pour Hallystéria, une pour Asphodel et Circée quand ils viennent à la maison et une pour les invités. Toutes quatres sont des nids douillets de plumes, ronces, draps de lin, oreillers de plumes et fourrures de lapin.

Il y a une salle de bain, qui est en fait une petite source d'eau chaude aménagée en petit bain, avec une petite source d'eau froide pour puiser l'eau nécessaire au quotidien. Il y a aussi deux toilettes, qui sont des sièges ouvragés dans la pierre, avec un stock de feuilles fraiches et de l'encens qui brûle constament, pour annihiler l'odeur peu avantageuses de cette pièce.

Une autre alcôve, beaucoup plus grande que les autres, est l'Atelier de Sephylus, où il prépare les corps, les sépultures, les oraisons... Encombrées de bois, de lin, de divers produits et huiles destinées à oindre le corps et livres sur les rites funéraires, de l'encens mortuaire y brûle constament.
A côté de celle-ci se trouve une alcôve pleine de tissus et de fourrures, de vêtements ou d'étoffes en cours de réalisation ou attendant d'être vendues lors des marchés.

- Niveau d'entretien : Très bien entretenue par Althya, la Mère. Pas une ronce qui ne soit à sa place, pas une plume qui ne traîne...Mais malgré cet ordre rigoureux, un certain confort typiquement "Banshee-ique" émane de l'intérieur de la grotte.

- Odeur ambiante : Un mélange d'encens mortuaire et anti-mauvaises-odeurs, d'aubépine et de ragoût....


(extérieur)

(haut de la grotte)


(on dirait que c'est très grand, mais en fait, pas du tout...La source d'eau chaude est plus petite que ce qu'elle n'en a l'air...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La grotte (familiale) d'Hallystéria
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Grotte du Chasseur
» Vers l’adoption d’un plan unique de planification familiale
» table de jeu grotte
» Les tunnels/grotte/passage souterrain et la peur
» [ Réunion familiale improvisée ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faerywoods :: Au gré du Vent :: Description de votre foyer - Gestion de votre besace :: Grottes-
Sauter vers: